Hidalgo, une photo "très peu retravaillée"
Brève

Hidalgo, une photo "très peu retravaillée"


L'affiche de campagne d'Anne Hidalgo pour les élections municipales à Paris a été révélée il y a deux jours par LeParisien.fr. Elle a été conçue par l'agence H5, qui avait été l'auteur en 2010 du film d'animation Logorama dont on avait causé sur @si ici et . Ladite agence, rapporte LeParisien.fr, affirme que cette photo d'Anne Hidalgo « a été très peu retravaillée ».

Les habitués de Twitter ne sont pas de cet avis, nombreux sont ceux qui ont hurlé au photoshopage outrancier. Le HuffingtonPost a collecté quelques-unes de ces réactions illustrées, en voici trois parmi d'autres :


Aucune de ces photos d'Anne Hidalgo n'étant prise sous le même angle que celle utilisée pour l'affiche (surtout pas la dernière ci-dessus), il est difficile d'émettre un jugement définitif quant à une éventuelle retouche. Alors, cherchons une photo prise sous le même angle exactement. Pas un cliché effectué dans l'intention manifeste de desservir le modèle, non, cherchons une photo de sympathisant à la cause de la candidate. Sur son site de campagne, par exemple. Arrêtons-nous sur celle-ci, prise en novembre dernier alors qu'Anne Hidalgo était en visite dans le 18e arrondissement de Paris :


Isolons-la…


… et plaçons-la à côté de la photo de l'affiche en veillant à ce que la taille du personnage soit identique sur les deux photos :


La photo d'Anne Hidalgo « a été très peu retravaillée », donc. Et moi je suis le pape en patin à roulettes.

 

L'occasion de lire ma chronique intitulée World Press Photo 2013, ou la souffrance assombrie désaturée.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.