Hadopi et la consommation : comment le téléphone et Le Monde ont piégé Finkielkraut
dans les forums

Hadopi et la consommation : comment le téléphone et Le Monde ont piégé Finkielkraut

Friture sur la ligne : le conseil constitutionnel mal interprété

Réservé à nos abonné.e.s
Pan sur le bec d'@si ! Suite à un article sur Hadopi 2, @si s'est fait rappeler à l'ordre par un @sinaute consciencieux. Car ce n'est pas au nom de "la liberté d'expression et de consommation", mais bien de "la liberté d'expression et de communication" que la suspension de connexion internet prévue dans la loi a posé un problème au Conseil constitutionnel. La décision des Sages s'est pourtant retrouvée mal retranscrite dans de nombreux médias. Pourquoi ? @si a remonté le fil (du téléphone).
Pan sur le bec d'@si ! Suite à un article sur Hadopi 2, @si s'est fait rappeler à l'ordre par un @sinaute consciencieux. Car ce n'est pas au nom de "la liberté d'expression et de consommation", mais bien de "la liberté d'expression et de communication" que la suspension de connexion internet prévue dans la loi a posé un problème au Conseil constitutionnel. La décision des Sages s'est pourtant retrouvée mal retranscrite dans de nombreux médias. Pourquoi ? @si a remonté le fil (du téléphone).


Dans cet article consacré à la loi Hadopi 2, @si écrivait : "Après son adoption chaotique, la principale nouveauté de la ...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.