"Guet-apens" à Grigny ? Les télés plus prudentes qu'en 2006
article

"Guet-apens" à Grigny ? Les télés plus prudentes qu'en 2006

Seule TF1 parle de "blessés par balles"

Réservé à nos abonné.e.s

Un braquage de boulangerie qui dégénère en affrontement entre casseurs et policiers, les forces de l'ordre visées par une arme à feu, certains agresseurs au visage masqué... Voilà pour les faits incontestables.

Pour le reste, ce qui s'est passé à Grigny (Essone), dimanche 2 mars vers 16 heures, est plus flou.
Combien de blessés ? Comment ? Combien d'assaillants ? Tous masqués ou non ? Combien d'armes à feu ?

Selon qu'on se réfère à la dépêche AFP relatant l'événement, reprise par le site du Point, ou le communiqué du ministère de l'Intérieur relayé par l'Express, selon qu'on lise le...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.