Guérilla graphique contre 388 députés
article

Guérilla graphique contre 388 députés

Épinglés pour avoir voté la loi Sécurité globale en première lecture

Réservé à nos abonné.e.s
Le 27 novembre, 31 dessinateurs et dessinatrices ont publié sur les réseaux sociaux les portraits des 388 députés qui ont voté en faveur de la loi Sécurité globale. Les dessins ont également été brandis pendant la manifestation de samedi 28 novembre contre la proposition de loi. L'initiative a déplu aux modèles, qui tentent depuis de se réapproprier le dessin.

Ils sont donc 388. Trois cent quatre-vingt-huit députés et députées, pour la plupart issus des groupe LREM (220) et LR (99), à avoir voté en faveur de la loi Sécurité globale, sous le feu des critiques d'une partie de la population et de la classe politique et médiatique depuis le début du mois de novembre, pour ses dispositions considérées comme attentatoires aux libertés fondamentales. Samedi 28 novembre, lors de la grande "marche des libertés" qui rassemblait les opposants au texte dans les rues de plusieurs grandes villes de France, ces 388 étaient également présents dans les cortèges. Leurs visages, du moins, croqués par une trentaine d'artistes, de Lewis Trondheim à Marion Montaigne en passant par Florence Dupré la Tour, Cy. et Terreu...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Modifier sa page Wikipédia, un sport de député

Affaires judiciaires, lois votées, controverses d'image... tout doit disparaître

Bastille : la police réclame des images aux journalistes

La Préfecture de police de Paris exige des rushes, les journalistes refusent

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.