Grève / Echos : départ de la directrice de la régie publicitaire
Brève

Grève / Echos : départ de la directrice de la régie publicitaire

La grève des tweets
La grève des tweets Officiellement non selon Le Monde qui a annoncé hier ce départ – confirmé depuis par un communiqué du groupe – et qui a interrogé le PDG des Echos. Ce dernier, qui reprend la direction de la régie publicitaire, fonction qu’il occupait avant l’arrivée de Lévy en septembre 2013, assure que "nous avons fait un constat commun qui nous a amenés à nous séparer".
 

Mais pour la société des journalistes (SDJ) des Echos, croit savoir Le Monde, ce départ est directement lié aux négociations menées depuis six mois sur l’essor de contenus publicitaires qui viennent entacher la crédibilité des articles. Dernier mélange des genres en date : un tweet publié le 4 mars sur le compte des Echos qui relayait une publicité diffusée le jour même en sur-couverture du journal et ce sans indiquer son caractère promotionnel. Cet épisode fut à l’origine de la grève des tweets déclenchée vendredi à l’initiative de la SDJ. Une grève qui visiblement a produit ses effets.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.