Grèce : fraude fiscale générale (presse internationale)
Brève

Grèce : fraude fiscale générale (presse internationale)

Depuis une semaine l'exemple de Kolonaki, un quartier huppé d'Athènes, est repris par toute la presse internationale pour illustrer la fraude fiscale et la corruption du service des impôts, avec les mêmes chiffres clés, depuis le nombre de piscines jusqu'aux 30 milliards qui représenteraient le chiffre annuel de la fraude fiscale.

Dernier exemple dans Libération, hier vendredi, avec un article de Jean Quatremer (aussi publié sur son blog) :


"Georges Papaconstantinou, ministre des Finances grec s’interrogeait depuis longtemps sur l’insolente prospérité du très chic et très cher quartier de Kolonaki. Un havre situé sur le flanc du mont Lycabette, en plein centre d’Athènes ; là où les boutiques de luxe le disputent aux 4 x 4 allemands ; là où l’expresso et les loyers atteignent des prix que l’on s’attend davantage à trouver sur les Champs-Elysées. (...) Ici, on ne dit pas «bakchich » , mais fakelaki (« enveloppe»). «Tous les secteurs de l’Etat sont touchés : santé, éducation, justice, police, urbanisme, fisc», assure Spyros au salaire de chef de clinique de 4 000 euros net (sur 14 mois). (...) Les inspecteurs du fisc n’échappent pas à la pratique, bien au contraire. Car le moteur de la fraude, ce sont eux. « Ici, on parle, comme au foot du 4-4-2 : l’inspecteur du fisc prend 4 pour lui, vous en laisse 4 et en donne 2 à l’Etat», se désespère un patron. (...) On évalue jusqu’à 30 milliards d’euros l’évasion fiscale." explique Libération. Rappelons que l'Europe et le FMI prêtent 100 milliards d'euros à la Grèce sur trois ans.

Libération vendredi 7 mai 2010 picto

L'article de Libération se termine avec un autre exemple: "Ainsi, le fisc vient d’utiliser Google Earth pour compter les piscines dans le nord huppé de la capitale (Kefalari, Kastri,etc.). Le chiffre final? 16 974. Le nombre de bassins déclarés? 324…" Un exemple frappant que l'on retrouve comme d'autres chiffres cités par Libération dans de nombreux journaux de la presse internationale depuis une semaine.






"324 résidents déclarent une piscine (...) les inspecteurs du fisc ont étudié des photos satellite de la zone et ont troué un nombre différent 16 974 piscines (...) Quand les autorités fiscales ont surveillé les déclarations de 150 docteurs qui ont leur cabinet dans le quartier branché de Kolonaki, plus de la moitié déclarent un revenu de moins de 43 000 $ et 34 moins de 14 400 $ ce qui leur évitait de payer des impôts." explique le Sydney Morning Herald, sous la grande photo carrée, dans son édition du 3 mai qui reprend l'article puisqu'il est signé "New York Times".


picto Sydney Morning Herald (Australie) 3 mai 2010

 

L'article original a en effet été publié dans le New York Times daté du 2 mai. Il commence en bas de la Une sur quatre colonnes, et continue sur près d'une page intérieure illustrée d'une photo montrant des contribuables dans un bureau du service des impôts à Athènes.


Tout notre dossier "Grèce, l'imprévisible crise", est ici.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.