Google ne suggère rien de négatif sur Trump et Clinton
article

Google ne suggère rien de négatif sur Trump et Clinton

En France, Sarkozy le "menteur" et Hollande le "gros lard"

Réservé à nos abonné.e.s
Trump le complotiste a récidivé. Lors d'un meeting organisé dans le Wisconsin, deux jours après un débat où ses mensonges ont été dénoncés par la plupart des médias américains, Trump a accusé Google de favoriser Clinton. Comment ? En gommant les scandales touchant la candidate dans son moteur de recherche. Raté : en réalité, Google ne suggère rien de négatif ou d'offensant dans sa barre de recherche, que ce soit pour Trump ou pour Clinton. En France, c'est une autre histoire...

A chaque jour son complot ? Après la fable des musulmans qui dansaient dans le New Jersey en regardant le World Trade Center s'effondrer, ou Barack Obama qui ne serait pas vraiment américain, le candidat républicain a accusé, mercredi 28 septembre lors d'un meeting dans le Wisconsin, Google de privilégier Clinton. Comment ? "Un sondage de Google [ndlr - réalisé après le premier débat entre les deux candidats] nous donne gagnant de deux points contre Clinton, et ce malgré le fait que le moteur de recherche de Google supprime toutes les mauvaises nouvelles à propos d'Hillary Clinton", a tonné le candidat républicain, selon des propos retranscrits par l...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.