"Girouette" : Le Monde flingue Larrouturou
Brève

"Girouette" : Le Monde flingue Larrouturou

"Expert en coups médiatiques" et"expert en tourisme politique" : Le Monde n'aime pas l’économiste Pierre Larrouturou et son nouveau parti, Nouvelle donne. M le magazine hebdomadaire du Monde consacre deux pages et un article au vitriol à Larrouturou en le comparant à une liste lancée lors des élections européennes de 1994 par BHL avant d'ajouter que cette liste avait recueill "1,57% des voix."

"Pierre Larrouturou, expert en «coups» politico-médiatiques, a mis sur pied fin novembre un parti politique qui présentera des listes «citoyennes» aux prochaines élections européennes" écrit M le magazine du Monde.

"Nouvelle Donne veut «provoquer un sursaut» et si possible tailler des croupières au Parti socialiste (PS) lors du scrutin de mai 2014. Peu importe si, depuis l'automne 2012, Pierre Larrouturou est encarté... au PS et membre de son bureau national. Il va sans dire que son attitude passe mal chez les camarades de la Rue de Solférino" ajoute l'article.

"Expert en tourisme politique" c'est ainsi que Le Monde qualifie Larrouturou parce qu'il a quitté, en 2009, le PS pour Europe Ecologie-Les Verts (EELV), avant de revenir au PS en 2011. Le journal cite plusieurs qualificatifs employés par des élus socialiste ou verts : "Opportuniste", "mythomane", "bonimenteur", "illuminé".

Ultime citation, celle d'Alain Fontanel, en charge des fédérations au PS : "On n'a pas la même conception de l'éthique en politique, il va là où est la lumière et où le portent ses seuls intérêts."

En janvier 2014 "il sillonnera le pays pour constituer les comités locaux qui désigneront les candidats Nouvelle Donne aux européennes. Une méthode qui rappelle celle de la liste L'Europe commence à Sarajevo, créée en 1994 par Léon Schwartzenberg et Bernard-Henri Lévy. A l'époque, le professeur de médecine et le philosophe avaient convaincu 1,57 % des électeurs" conclut M.

Le Monde rappelle tout de même, par ailleurs, qu'en octobre 2012, la motion présentée par Larrouturou "avec Stéphane Hessel au congrès socialiste de Toulouse" avait obtenu 12 % des voix des militants.

Girouette, vraiment ? Faites-vous votre opinion par vous-mêmes, en écoutant Larrouturou, en compagnie de Bruno Gaccio, autre co-fondateur de Nouvelle donne, sur le notre plateau de notre émissionNouvelle donne: "il est impossible de changer le PS de l'intérieur!"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.