Gilets jaunes : six mois de prison ferme pour un message Facebook
article

Gilets jaunes : six mois de prison ferme pour un message Facebook

Réservé à nos abonné.e.s
Il avait partagé un message Facebook appelant à rejoindre le blocage d'une raffinerie... et s'est retrouvé condamné à six mois de prison ferme pour organisation d'une manifestation non déclarée. Petit portrait d'Hedi, Gilet jaune de la première heure qui filmait à tours de bras les ronds-points de Narbonne, et qui est à ce jour le premier Gilet jaune condamné à de la prison ferme, pour avoir partagé un message Facebook.

Six mois de prison ferme... pour avoir partagé un message Facebook. A Narbonne, un jeune homme de 28 ans, Hedi, manutentionnaire enchaînant les CDD et Gilet jaune de la première heure, a été condamné ce 8 janvier à six mois de prison ferme -mais laissé en liberté à l'issue de l'audience. Le jeune homme a été reconnu coupable d'organisation d'une manifestation non déclarée et d'entrave à la circulation. 

En cause, rapporte L'Indépendant, qui a suivi l'affaire : le blocage d'une raffinerie, dans la nuit du jeudi 3 janvier, à Port-la-Nouvelle, à quelques kilomètres de Narbonne. "Le 3 au matin, il est arrêté par les gendarmes sur place, alors qu'il est encore en train de filmer", raconte la journaliste Laure Memet. Et condamné, donc, q...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.