Giesbert, parachuté à la Provence et... déjà désavoué par la rédaction
article

Giesbert, parachuté à la Provence et... déjà désavoué par la rédaction

Réservé à nos abonné.e.s
A peine nommé, déjà désavoué. Trois mois après avoir été propulsé à la direction éditoriale de La Provence par Bernard Tapie, Franz-Olivier Giesbert, ex-directeur du Point, fait face à un vote de défiance de la rédaction. En cause : une certaine tendance du nouveau "directeur" à parasiter le travail des journalistes à coups de titre choc et d'éditos provocateurs.

Il aura fallu moins de trois mois à Franz-Olivier Giesbert pour s’attirer les foudres de ses nouveaux collègues. Bombardé en juin dernier à la "direction éditoriale" de La Provence par son ami et actionnaire du journal, Bernard Tapie, "FOG" n’a pas tardé à se mettre à dos la rédaction. C’est que raconte en détail Mediapart dans une enquête parue ce vendredi.

nouveau media

On y apprend qu’à la suite de plusieurs désaccords éditoriaux, 74 journalistes (sur les 164 CDI que compte le quotidien) ont voté en début de semaine dernière une motion de défiance à l’encontre de leur nouveau directeur. En ...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.