François Desouche fait envahir Marianne
Brève Vidéo

François Desouche fait envahir Marianne

La fachosphère à l'assaut du Net ? Nouvel exemple ce week-end. Dans un premier temps, le site Marianne2 montre (de manière peu convaincante, d'ailleurs) comment on peut détourner un reportage télévisé consacré aux reportages en banlieue.

"Pour Marianne, la délinquance en banlieue est un "fake" journalistique" titre alors le site d'extrême-droite François Desouche.

Troisième temps: par dizaines, les messages d'extrême-droite viennent envahir le forum de "Marianne". 

"Nous avons utilisé les mêmes images d'une interview, filmée il y a quelques jours par nos soins, pour réaliser deux reportages très différents. Le premier est un simple montage dans lequel l'interviewé, Lamence Madzou, auteur de «J'étais chef de gang », s'en prend à la façon dont les médias traitent des banlieues. Le second est une véritable construction"

Vidéo et trucage (assez amateur) sur le site Marianne2.fr picto


La vidéo mise en ligne vendredi 31 octobre à 7 h du matin a attiré près de 200 commentaires dont certains franchement xénophobes pour ne pas dire racistes étaient toujours en ligne samedi matin, montrant que la modération du site semble défaillante.

- Posté par PATRIOTE le 31/10/2008 23:28
J'adooooore la culture des banlieues, c'et riche d'inventivité, c'est recherché, ces jeunes sont tellement dynamiques, généreux, ouverts. Non vraiment ce sont les blancs français fachistes qui créent la pagaille, ils les provoquent vous savez !
Les Banlieues ? Des zones d'inadaptés sociaux arrogants, ignorants et violents tout simplement.

- Posté par Mlle Blanche Fierté le 31/10/2008 22:25Alors ce que Mlle Marianne nous raconte ... vive la désinformation officielle via internet. Par chance nous avons nos yeux et nos oreilles. Ces organes ne nous trahissent que rarement.
Une idée: Rasez les banlieues et renvoyez tous les nègres et les mahométans chez eux et tout ira bien mieux

- Posté par Oncle Tom le 31/10/2008 20:49

(...) Cette maladie a des effets aussi pernicieux que dévastateurs. En instaurant un véritable culte de l'autre, en accueillant sans réserve comme un bienfait systématique tout ce qui vient de l'étranger, elle agit sur la nation à la façon du sida sur le corps humain : elle détruit les défenses immunitaires, celles qui justement permettent à l'organisme de se protéger.


- Posté par Oncle Tom le 31/10/2008 19:01
Pour ma part, je ne fais aucune distinction entre un type arrivant en haillons chez moi et un autre arrivant dans un Panzer flambant neuf. Dans les 2 cas il s'agit d'une invasion. L'Anschluss sera considéré comme un point de détail de l'Histoire de l'Humanité quand l'Europe de 2070 sera devenue un appendice de l'Afrique.

- Posté par Oncle Tom le 31/10/2008 18:18
Vous avez raison sur un point : le mot "génocide" étant copyrighté, utilisons plutôt celui d'"ethnocide" pour éviter les procès de détournement de marque commerciale.
http://www.fdesouche.com/

-
Posté par Oncle Tom le 31/10/2008 18:12

Vous avez parfaitement raison, la voix électorale est aussi à mon avis sans issue. Les Autrichiens vont peut-être limiter la casse mais comme ils sont comme nous membres de l'UE et de l'OTAN, leur marge de manoeuvre est extrêmement réduite. Idem pour les succès électoraux de la Ligue du Nord en Italie, ça fait plaisir, mais sans prise de conscience communautaire des peuples européens contre l'hyperclasse c'est sans issue. Gardons quand même espoir.


Entretemps, le site de François Desouche, toujours vigilant, avait signalé à ses internautes le montage de Marianne, sous le titre alléchant: "pour Marianne, la délinquance dans les banlieues est un "fake" journalistique".




Pour savoir comment François Desouche envoie ses internautes envahir les forums des articles mal-pensants de la Toile, relisez donc notre dossier La Fachosphère à l'assaut du Net


Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.