France 2 : le chinois ludique, l'arabe communautariste
article

France 2 : le chinois ludique, l'arabe communautariste

Deux reportages, deux traitements

Réservé à nos abonné.e.s
Deux langues, deux reportages, deux traitements. En l’espace d’un mois et demi, le 20 heures de France 2 a diffusé deux sujets, l’un sur l’enseignement à l’école française de l’arabe, et l’autre sur l’enseignement du chinois. On y retrouve les mêmes images : une petite classe à qui on fait prononcer des mots difficiles à apprendre, un professeur et des parents d’élèves interviewés. Mais l'angle n'est pas le même. Alors que l’essor du chinois est vu comme une formidable opportunité pour l’emploi et l’ouverture des enfants, l’arabe charrie des soupçons de communautarisme et de prosélytisme.

Si on avait voulu l’inventer, on n’aurait sans doute pas mieux fait. Sur la suggestion d’un @sinaute linguiste au CNRS, et agrégé de grammaire, nous nous sommes penchés sur deux reportages diffusés au 20 heures de France 2, en l’espace d’un mois et demi, portant sur l’enseignement de langues rares à l’école française : le chinois et l’arabe. Les deux sujets, d’une étonnante symétrie – [edit : les deux sujets n'ont pas été réalisés par la même journaliste] donnent deux visions antithétiques de l’apprentissage des langues. Voyez par vous-mêmes :

Les Français son...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.