Fox News/Afghanistan parisien : le journaliste s'explique (mais maintient)
Brève Vidéo

Fox News/Afghanistan parisien : le journaliste s'explique (mais maintient)

"Au peuple de France"

. Le journaliste interrogé par Fox News le 10 janvier dernier, Nolan Peterson, qui comparait les banlieues parisiennes à l'Afghanistan, a choisi de s'adresser aux Français. Sur le site américain spécialisé en question de défense Blue Force Tracker, Peterson estime avoir été "éviscéré" pour son interview à la chaîne conservatrice. "J'ai été traité de tous les noms et on m'a envoyé des menaces de mort. Ce n'est pas très drôle d'être trainé dans la boue ou de recevoir des centaines de mails d'insulte. Surtout depuis un pays que j'estimais être le mien", déplore Peterson, qui a vécu à Paris entre 2004 et 2006.

"Je pense que c'est la meilleure ville du monde. En 2005, j'ai été témoin d'émeutes très sérieuses là bas, et ce que j'ai dit dans mes interviews était des observations personnelles de cette époque tumultueuse", précise le journaliste, qui ne mentionnait pourtant jamais sur Fox News que son témoignage concernait les émeutes. Il insiste par ailleurs lourdement sur le fait qu'il n'avait rien à voir avec la carte que Fox News affichait pendant son interview : "elle impliquait que certaines des zones dont je parlais étaient dans des quartiers comme celui de Montmartre. Ce qui est, évidemment, ridicule".

Il maintient toutefois sa comparaison : "Mes comparaisons avec l'Irak et l'Afghanistan étaient des références à ce que j'ai vu pendant les émeutes de 2005. J'étais à Paris pendant cette période difficile et j'ai visité les zones touchées, j'ai vu les incendies et d'autres choses troublantes. Vous n'êtes peut-être pas d'accord avec moi, mais je maintiens ce que j'ai dis avoir vu en 2005".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.