Florian Philippot, itinéraire d’un exhibi-gaulliste
article

Florian Philippot, itinéraire d’un exhibi-gaulliste

Une enquête de la jeune chercheuse Diane de Vignemont pour Arrêt sur images

Réservé à nos abonné.e.s
Diane de Vignemont, "apprentie historienne" comme elle se nomme, a remonté avec amusement et précision le fil de la gaullomania de Florian Philippot, depuis sa courte période chevènementiste jusqu'à sa campagne obstinée contre le pass sanitaire, en passant par le Front national et la création du mouvement Les Patriotes. YouTube, Twitter, Instagram, Snapchat et Facebook : pas un réseau social n'échappe à son obsession gaullienne.

Quel est le point commun entre France Gall et le général de Gaulle ? C'est simple : l'une comme l'autre battent le pavé aux côtés de Florian Philippot depuis le début de ses "44 semaines de résistance". Bien malgré eux. "Résiste ! Prouve que tu existes !" : la chanson de France Gall sert de bande-son aux manifestations anti-pass sanitairemenées par l'ancien bras droit de Marine Le Pen. Car Philippot entend bien exister dans la course à la présidence, et se refaire une santé sur le dos de la crise sanitaire - et, au passage, sur celui du généralde Gaulle : #Résistance !, comme s'écrie souvent l'exhibi-gaulliste sur Twitter, un de ses terrains de jeu favoris.

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.