Financement libyen : Takieddine dit avoir livré 5 millions d'euros à Sarkozy
article

Financement libyen : Takieddine dit avoir livré 5 millions d'euros à Sarkozy

Et comment l'investigateur Gattegno a été mobilisé pour étouffer l'affaire

Réservé à nos abonné.e.s
Ziad Takieddine s’invite dans la campagne des primaires. Dans un entretien filmé, publié ce mardi par Mediapart, l’homme d’affaires franco-libanais affirme avoir remis à trois reprises des valises d’argent liquide à Nicolas Sarkozy alors ministre de l’Intérieur et à son directeur de cabinet Claude Guéant. En tout, sur la période 2006-2007, il aurait personnellement acheminé quelque 5 millions d’euros en provenance de Tripoli. Ce témoignage fait suite à une série de nouveaux éléments révélés ces derniers jours par Le Monde et Mediapart et qui mettent en lumière le rôle d'un autre personnage clef de l'affaire, l'intermédiaire Alexandre Djouhri et ses rapports avec des journalistes, dont, affirme Mediapart, l'actuel directeur de la rédaction du Journal du Dimanche, Hervé Gattegno.

A quelques jours du premier tour de la primaire de la droite, voici une accusation explosive et sans précédent pour Nicolas Sarkozy. Une pièce de plus au puzzle de l’affaire du financement présumé de sa campagne présidentielle de 2007 par le régime libyen de Mouammar Kadhafi.

Dans un entretien filmé, publié ce mardi par Mediapart, le sulfureux intermédiaire franco-libanais Ziad Takieddine affirme avoir personnellement remis, entre novembre 2006 et janvier 2007, trois valises d’argent à Sarkozy alors ministre de l’Intérieur et à son directeur de cabinet Claude Guéant.

nouveau media

Face caméra, cet intermédiaire, qui a introduit dès 2005 Sarkozy auprès de Kadhafi, explique avoir livré au total au ministère de l’Intérieur 5 millions d’euros d’argent liqui...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.