Fessée : comment la montrer ?
Brève

Fessée : comment la montrer ?

Enfin un vrai débat ! La France doit-elle proscrire, par la loi, les chatiments corporels sur les enfants, et notamment la fessée ?

C'est ce que lui demande, selon Le Monde, le Conseil de l'Europe. On attend avec impatience d'observer si le fossé entre eurolâtres et europhobes s'applique ici aussi. On attend notamment le réquisitoire anti-fessée de Jean Quatremer, et la réplique pro-fessée de Jacques Sapir (le communiste Pierre Laurent a déjà fourni une indication intéressante, en révélant que ce débat le "fait tomber sur le cul").

En attendant, le sujet pose aux media un autre problème : comment l'illustrer ? Sachant que l'illustration la plus proche de la vérité de la scène (une photo de fessée déculottée) est inimaginable sur des medias généralistes, que reste-t-il ?

Solution la plus souvent retenue, la photo d'agence, avec modèles professionnels, aux visages non visibles.

Modèle de base, avec alliance à la main fesseuse (AFP). La fessée est administrée de nos jours (slip de couleur, jean), par un couple parental présumé hétérosexuel. Nombreuses variantes.

Autre possibilité, l'illustration vintage. Effet recherché : souligner le caractère ancien de la fessée. A noter que ce choix en lui-même n'exprime aucune position. Il peut en effet souligner aussi bien l'archaïsme, que le caractère traditionnel et ancestral de la pratique.

Le Monde a choisi ce modèle vintage. Epoque présumée : début XXe siècle

Atlantico opte pour cet autre vintage, avec visages expressifs. Epoque présumée, années 50 (observer la coiffure des protagonistes)

RFI opte pour l'ultra vintage, style gravures licencieuses XVIIIe (observer le carrosse à l'extérieur). Manière de situer la pratique dans un très ancien patrimoine pictural et littéraire ?

Dernière solution : parler d'autre chose. Mais de quoi ? Ci-dessus la solution Valeurs Actuelles. L'hebdomadaire tente-t-il de faire passer un message sur le vivrensemble ? Ci-dessous, la photo choisie par La Dépêche, qui plonge également dans un abîme de perplexité.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

"Sourires" retouchés de victimes au Cambodge : VICE s'excuse

Un photographe retouche des photos pour faire "sourire" les victimes des Khmers rouges

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.