Faut-il revoir les bilans des civils tués à Gaza à la baisse ?
article

Faut-il revoir les bilans des civils tués à Gaza à la baisse ?

Trop d'hommes de 20 à 29 ans dans les victimes "civiles", selon le New York Times et la BBC

Réservé à nos abonné.e.s
72% des victimes de Gaza étaient-ils des civils, comme l'affirme l'ONU ou pour la plupart des combattants du Hamas, comme semblent le penser un journaliste de la BBC, les représentants politiques israéliens et le New York Times ? Alors qu’un nouveau cessez-le-feu de 72 heures entre Israël et le Hamas vient d’entrer en vigueur, une nouvelle bataille se profile : celle des chiffres.

"Nous ne savons pas aujourd'hui combien de morts à Gaza sont des civils et combien sont des combattants... Cela signifie que certaines conclusions sont tirées prématurément". En ligne de mire de l’appel à la prudence d’Anthony Reuben, responsable des statistiques pour le site de la BBC ? Le dernier rapport du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) sur lequel s’appuient, selon lui, trop systématiquement les grands médias (en France, LeMonde.fr, par exemple, s’appuie sur ce bilan pour comptabiliser le nombre de morts depuis le début de l’opération “Bordure Protectrice”. RFI reprend aussi les chiffres de l&rsqu...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.