Et revoilà le marronnier des "privilèges" des cheminots !
article

Et revoilà le marronnier des "privilèges" des cheminots !

"Pénibilité", ce gros mot que les télés évitent

Réservé à nos abonné.e.s
Il est "vieux de près de cent ans", et date de l'époque du "train à vapeur". Le statut des cheminots devrait disparaître avec la réforme de la SNCF annoncée ce lundi 26 février par le gouvernement. L'occasion pour les médias de revenir sur le grand marronnier des "privilèges" des cheminots. En oubliant souvent pourquoi ce statut a été créé.

Il est de retour. Le "tabou", ce fameux "tabou" qui revient souvent lorsque l'on parle de restreindre les droits des salariés. Et il concerne, cette fois... les cheminots. Prononcé par le premier ministre, le mot se retrouve en titre d'un article du Monde, ce 27 février : "Le gouvernement s'attaque au tabou des cheminots". Comprendre : Après la réforme annoncée de la SNCF (évoquée ici par notre Matinaute), "il n'y aura plus de recrutement au statut", a fait savoir Edouard Philippe lundi 26 février.

Car oui, le "statut des cheminots", c'est bientôt fini. Une fin largement médiatisée depuis la publication, le 15 février dernier, du rapport Spinetta sur l'état de la SNCF. Ce statut, que Le Parisien, dans un article repéré par Acrimed,...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.