Et maintenant, la sex-tape d'une entreprise : Wal-Mart !
article

Et maintenant, la sex-tape d'une entreprise : Wal-Mart !

(Mais elle est très soft)

Réservé à nos abonné.e.s
Après les sex-tapes, réelles ou supposées, de Marilyn Monroe ou de Jimmy Hendrix (ne faites pas semblant de ne pas être au courant, nous savons que vous en avez entendu parler), voici celle d'une entreprise américaine.

La divulgation de ses archives vidéos internes n'améliore pas l'image de la première chaîne mondiale d'hypermarchés, le géant américain Wal-Mart.

Depuis deux ans Wal-Mart a rompu le contrat qui le liait à Flagler, une société de vidéo chargée depuis 30 ans de filmer tous les événements internes de la chaîne.

Flagler a eu du mal à survivre au départ de son principal client. Mais depuis quelques mois, c'est Wal-Mart qui s'inquiète car Flager, propriétaire des droits des 15 000 vidéos tournées, les a ouvertes au public.

Embarrassant pour Wal-Mart dont voit l'actuel patron, Lee Scott, met...

Il vous reste 77% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.