"Esprit Canal" : Les Guignols taclent Bolloré
Brève Vidéo

"Esprit Canal" : Les Guignols taclent Bolloré

On peut se moquer, mais pas trop.

Invité de France inter jeudi 12 février, le président du conseil de surveillance de Vivendi, propriétaire de Canal+, a émis quelques réserves sur le fameux "esprit canal", qualifié d'esprit "de découverte, d'ouverture, d'initiative, parfois un peu trop de dérision". C'est-à-dire ? "Je préfère quand ils sont plus dans la découverte que dans la dérision, parce que parfois c'est peu blessant ou désagréable (...) Je trouve que se moquer de soi-même, c'est bien, se moquer des autres, c'est moins bien", a poursuivi Bolloré. Un "petit travers" à corriger ?


Le soir-même, les Guignols n'ont pas pu s'empêcher de revenir sur ces déclarations en demandant à la marionnette de Bolloré de donner des exemples de "dérision acceptable". Un prétexte pour souligner le jackpot de Bolloré, qui a utilisé l'argent issu de la vente de D8 au groupe Canal pour... devenir actionnaire majoritaire du groupe Vivendi, donc propriétaire de Canal+ et D8. "Moi ça me fait bien marrer. Ça veut dire que même si je vends quelque chose, au final, ça m'appartient encore", ironise la marionnette Bolloré.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.