Envoyé spécial et Complément d'enquête, menacés par les coupes budgétaires
enquête

Envoyé spécial et Complément d'enquête, menacés par les coupes budgétaires

50% des coupes dans les effectifs reposeraient sur les magazines d'info

Réservé à nos abonné.e.s
Diviser par trois le nombre de numéros d'Envoyé Spécial et de Complément d'enquête, et réduire drastiquement le nombre de journalistes ? Le projet d'économies de la direction de l'information de France Télévision a fait bondir les rédactions de France 2.

Vers une réduction drastique des émissions d’investigation à la télé publique? C’est la crainte aujourd’hui partagée par les rédactions de France Télévisions. À l’heure où, sous pression de Bercy, le groupe audiovisuel public doit procéder à une coupe de 50 millions d’euros (sur un budget de près de 3 milliards), la direction de France Télés pourrait bien décider de diviser par trois le nombre de livraisons d’Envoyé spécial et de Complément d’enquête. Plus précisément, la diffusion trois jeudis par mois de ces deux magazines pourrait laisser ...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.