En Alabama, la presse en émoi après la loi anti-avortement
article

En Alabama, la presse en émoi après la loi anti-avortement

Réservé à nos abonné.e.s
Depuis le vote en Alabama de la loi la plus répressive contre l'avortement aux Etats-Unis, la presse locale penche du côté des opposants à la loi. Trois quotidiens viennent de publier 200 témoignages de femmes majoritairement pro-choix.

Elle est de loin la loi qui restreint le plus, à ce jour, la liberté d'avorter pour les femmes. Le 14 mai dernier, l'Etat américain d'Alabama a voté un texte interdisant l'avortement dans tous les cas de figure (même viol et inceste), sauf dans le cas d'un danger pour la santé de la mère, et introduisant une peine pouvant aller jusqu'à 99 ans de prison pour les médecins pratiquant un avortement. Dans les jours qui ont suivi ce vote, qui inquiète tous les défenseurs de l'avortement, plusieurs journaux se sont opposés aux législateurs de cet Etat du Sud des Etats-Unis, dans cette fameuse "bible belt" où le conservatisme religieux fait parfois, au sens propre, la loi. 

"des femmes en colère que des hommes aient parlé pour elles"

C'est le ca...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.