Education Nationale : à elle les "rêves", à lui "l'ambition"
Brève

Education Nationale : à elle les "rêves", à lui "l'ambition"

Les stéréotypes hommes/femmes ont encore de beaux jours devant eux, à voir la nouvelle campagne de l'Education nationale.

Le ministère veut recruter 17000 personnes, et a lancé pour cela une campagne d'affiches que l'on peut voir dans plusieurs médias.

On y découvre un florilège des clichés sur les différences hommes/femme, pointés notamment par Rue89. D'un côté, une femme, Laura, qui "a trouvé le poste de ses rêves", et de l'autre, Julien, qui a trouvé le poste à la hauteur de ses... "ambitions". L'homme peut apparemment se permettre d'être ambitieux quand la femme se contente de rêver.

Les univers des deux protagonistes sont bien différenciés. Rue89 décrit ainsi : "L'univers de Laura: tons crème et lin, bois clair, zen et féminine attitude. Le thé vert est hors-champ, Laura écoute France-Musique, elle aime aussi dessiner et elle fait du yoga (on imagine). Sans doute va-t-elle demander une décharge de poste pour passer plus de temps avec ses enfants, ou pour se consacrer à ses projets personnels (on imagine encore)."

Quant à Julien : "Changement de code couleurs: on passe au bleu, au gris, high-tech. L'ordi, la chemise bleue (retroussée), Julien bosse au petit matin ou en soirée. Et lui, il a un projet, «concret», qu'il va «concrétiser». Enseignant, c'est la «concrétisation de son projet professionnel». On vous fiche notre billet que Julien est appelé à de hautes responsabilités: proviseur, inspecteur, responsable syndical…"

On a donc, d'un côté, la femme, la douceur, les couleurs pastels, la littérature, la blondeur, le rêve, et de l'autre, l'homme, l'ordinateur, le bleu, l'attitude concentrée, l'ambition.

Heureusement que l'Education Nationale a prévu, dans les nouveaux manuels de Sciences de la vie et de la terre, d'enseigner - un peu - les "gender studies". Avec cette exigeance précisée dans le bulletin officiel, sous le titre "Devenir homme ou femme" : "Différencier, (...) ce qui relève : de l'identité sexuelle, des rôles en tant qu'individus sexués et de leurs stéréotypes dans la société (...)". Ouf !

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.