Eau empoisonnée du Michigan : les medias américains ont-ils bu la tasse ?
article

Eau empoisonnée du Michigan : les medias américains ont-ils bu la tasse ?

Les lumières se sont tardivement braquées sur la ville de Flint

Réservé à nos abonné.e.s
Voici maintenant un an et demi que les habitants d'une commune très pauvre des Etats-Unis, Flint (Michigan), s'empoisonnent lentement en buvant l'eau qui coule de leurs robinets, suite à d'importantes mesures d'austérité prises par le gouverneur de l'Etat, en 2011. Depuis quelques semaines seulement, les medias nationaux américains semblent avoir pris la mesure de ce scandale sanitaire, qui a déjà tué dix personnes et poussé Barack Obama à décréter l'état d'urgence dans la ville.

Depuis le début du mois de janvier, les medias américains ont braqué leurs caméras sur la petite ville de Flint, située à une heure de route au nord de Detroit. Depuis 2014, ses habitants se plaignent de la qualité de l'eau. Plus d'un an et demi plus tard, le 13 janvier 2016, le gouverneur républicain de l'Etat du Michigan, Rick Snyder, a déclaré l'état d'urgence sanitaire. Et pour cause : des cas d'empoisonnement au plomb ont été révélés chez les enfants de la ville. Trois jours plus tard, Barack Obama décrétait l'état d'urgence pour permettre d'accélérer la distribution de bouteilles d'eau et ...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.