Dupont-Aignan (encore) fâché au sujet de son temps de parole
article

Dupont-Aignan (encore) fâché au sujet de son temps de parole

Réservé à nos abonné.e.s
Invité de la matinale de France Inter, le patron de Debout la France s'est plaint de son temps d'antenne sur la radio publique, ainsi que de sa place lors du débat qui aura lieu sur France 2 à quatre jours des européennes. Une vieille habitude de l'ex-candidat à la présidentielle. A-t-il raison?

Nicolas Dupont-Aignan est de ces personnages politiques qui utilisent presque la moitié de leur temps de parole médiatique à se plaindre de ne pas en avoir assez. Le 7 avril 2017, sur France Inter, il se plaignait ainsi de la réduction de la période précédant l'élection présidentielle durant laquelle les médias doivent donner le même temps de parole à tous les candidats (passé de cinq à deux semaines). Et ce mercredi 15 mai 2019, rebelote, sur la même station. Invité de Nicolas Demorand dans la matinale de France Inter, la tête de liste "Le courage de défendre les Français avec Nicolas Dupont-Aignan" a passé plus de 5 minutes, sur les 23 que durait l'interview, à remettre en cause à la fois l'organisation du débat qui aura lieu le 22 mai su...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.