Deux sites américains suspendent leurs commentaires
enquête

Deux sites américains suspendent leurs commentaires

"La vraie conversation a désormais lieu sur Facebook et sur Twitter"

Réservé à nos abonné.e.s
Les commentaires sont-ils l'avenir du net ? Pas sûr. Aux États-Unis, débordée par les internautes, l'équipe du pure player américain The Daily Dot, a décidé de... supprimer la section commentaires de son site. Même chose pour le site spécialisé nouvelles technologies The Verge qui, au début du mois de juillet, a fermé ses commentaires pour l'été, parce que les trolls, aussi, ont besoin de vacances. Et en France, où certains sites continuent à modérer en interne les contributions de leurs lecteurs, les commentaires font-ils encore le poids alors qu'une partie de la conversation s'est délocalisée sur les réseaux sociaux ?

On a beau scroller, ils ont disparu. Ils sont pourtant là, d'habitude, à quelques centimètres du dernier mot de l'article. Parfois, on saute même l'article entier pour y accéder directement, avec ce qu'il faut de pop-corn à proximité. Mais depuis le 27 juillet 2015, pour les lecteurs du Daily Dot, cela n'est plus possible. Depuis ce jour-là, sur ce site qui aimait se définir en 2011, année de sa création, comme le journal officiel d'Internet, les commentaires sont morts. Et ne sont pas près, visiblement, d'être ressuscités.

nouveau media

Dans un billet publié le jour de leur disparition, Austin Powell et Nicholas White, responsables du site, ont expliq...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.