Denis Robert poursuivi par un trader qu'il a outé
suivi

Denis Robert poursuivi par un trader qu'il a outé

Accusé de violation de vie privée, Robert plaide la liberté d'expression

Réservé à nos abonné.e.s
Denis Robert assigné en justice par un des traders qu'il a "outé". Le journaliste d'investigation, connu pour ses révélations sur l'affaire Clearstream, avait indiqué dans un article Facebook l'identité de twittos particulièrement virulents et insultants, dans le contexte des débats autour de la loi travail, en 2016. L'un d'eux, Ali Bodaghi, trader à Londres, l'accuse d'avoir violé son droit au respect de la vie privée. Robert, de son côté, estime la procédure abusive et invoque la liberté d'expression. Tous deux demandent des dommages et intérêts. L'affaire sera jugée au tribunal de grande instance de Paris, lundi 9 octobre.

Et voilà que l'affaire des twittos "ultra-libéraux et sectaires" ramène Denis Robert devant la justice. Lundi 9 octobre, devrait se tenir le procès de Denis Robert au tribunal de grande instance de Paris : le journaliste d'investigation est poursuivi par l'un des traders qu'il avait "outé", Ali Bodaghi, pour violation de son droit au respect de la vie privée. Ce dernier lui reproche "d'avoir porté atteinte à sa vie privée par la publication de ce texte, dans la mesure où il aurait diffusé : son identité, des informations diverses le concernant, relevant de sa privée - loisirs, impôts..." dans un but de dénigrement. Il demande le retrait ...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.