Delormeau : Le Supplément de Canal+ au secours d'Hanouna
Brève Vidéo

Delormeau : Le Supplément de Canal+ au secours d'Hanouna

"Nous avons rencontré le chroniqueur le plus en vue du PAF."

Le Supplément de Canal+ a consacré un peu plus d’un quart d’heure au chroniqueur de Touche Pas à Mon Poste (D8) Matthieu Delormeau. Un portrait signé Azzedine Ahmed-Chaouch, qui de son propre aveu couvre d’habitude des sujets plus "chauds" (comme l’ONG controversée Baraka City). Alors pourquoi s’intéresser d’aussi près à l’ancien animateur de NRJ12 ? À en croire les journalistes du Supplément, Delormeau est un "phénomène de société" et tout simplement le "chroniqueur le plus en vue du PAF".

Mais la séquence, repérée par Marianne, ressemble surtout à une opération sauvetage de Cyril Hanouna par Canal+. L’animateur a en effet été accusé de brutaliser Delormeau depuis une séquence où il lui verse des nouilles dans le slip. Une séquence notamment dénoncée par le journaliste de France Inter Bruno Donnet et qui avait lancé un débat sur la banalisation de l’humiliation par Hanouna (le matinaute vous en parlait ici). Au Supplément, on insiste donc sur le fait que pour Delormeau, Hanouna est avant tout "un ami" avant d’être "un patron". Des scènes d’accolades et de bisous entre Hanouna et Delormeau, à la préparation détendue des émissions en coulisses, tout est fait pour donner l’image d’une équipe de Touche Pas à Mon Poste heureuse et soudée. "On reçoit un homme heureux [...] Dans le reportage, on a vu que vous étiez loin, très loin de l’image de la victime", insiste même Ali Baddou.

Problème : à aucun moment le présentateur du Supplément ne précise que D8 et Canal+ font partie du même groupe (sous la houlette de Vincent Bolloré), ce qui expliquerait pourtant pourquoi les portes des coulisses de l’émission leur étaient grandes ouvertes. Pire : les deux plaintes pour harcèlement déposées contre Hanouna par l’humoriste Julien Cazarre et le journaliste Arnaud Ramsay, qui officient tous les deux sur des chaînes du groupe, ne sont jamais évoquées.

L'occasion de voir Didier Porte défendre (à sa manière) Hanouna

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.