Débat d'entre-deux-tours, beaucoup de bruit pour rien ?
article

Débat d'entre-deux-tours, beaucoup de bruit pour rien ?

"Du journalisme vide, complètement dépolitisé"

Réservé à nos abonné.e.s
Deux candidats à l'élection présidentielle qui se préparent, à coup de "mise au vert" et de débats factices contre des "sparring partners", avant un "duel au sommet" : les médias en font des tonnes sur le débat d'entre-deux-tours, coproduit et diffusé par France 2 et TF1 ce 20 avril. En oubliant un peu vite que le débat d'entre-deux-tours n'a historiquement jamais eu d'incidence sur le résultat final. Analyse d'un "journalisme hippique" qui épouse les codes du sport et de la guerre au détriment du fond.

"Quel sujet ouvrira le débat d'entre-deux-tours, coproduit par TF1 et France 2 et programmé mercredi 20 avril ? Verra-t-on les candidats arriver dans les studios du Lendit, situé à La Plaine Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), près du Stade de France ?" se demande le Monde. TF1 renchérit : "Qui parlera en premier ? Comment sont organisés les plateaux, la régie ? Comment se préparent Gilles Bouleau et Léa Salamé ?" Au Parisien aussi, on se questionne : "Combien seront-ils cette fois à s'intéresser à la joute ? La candidate du RN prendra-t-elle sa revanche ? Les courbes sondagières seront-elles bouleversées par le débat d'entre-deux-tours ?" 

Fascination médiatique pour le "duel au sommet"

Que de questions ! Depuis plusieurs jours, le dé...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.