Crowdfunding anti-réfugiés : PayPal gèle la collecte des identitaires
Brève

Crowdfunding anti-réfugiés : PayPal gèle la collecte des identitaires

"PayPal a bloqué notre compte", peut-on lire désormais sur le site "Defend Europe"

. Il aura fallu attendre plusieurs semaines pour que le service de paiement en ligne décide de réagir contre la souscription "anti-migrants". C’est chose faite. Ce mardi, le site Rue 89 signale que "PayPal a (enfin!) gelé le compte" de Génération identitaire.

nouveau media

Le 13 mai plusieurs factions européennes de ce groupuscule d’extrême droite avaient lancé une campagne de financement en ligne, baptisée Defend Europe. Un crowdfunding visant à entraver les missions de sauvetage des ONG en Méditerranée et à repousser les embarcations de refugiés loin des côtes européennes pour"arrêter l’invasion"et"chasser"ceux qu'ils appellent"les ennemis de l’Europe".

Une campagne qui, comme nous l’expliquions, avait soulevé l’indignation de nombreux internautes et d’une association d'aide aux migrants, le BAAM qui s’était mobilisée sur internet pour interpeller PayPal et exiger de l’entreprise qu'elle supprime ce crowdfunding (contrevant à ces propres règles d’utilisation), opéré depuis sa plateforme.

"on ne doute pas de nos capacités à ramasser cet argent"

Sommé de réagir, le service ce paiement en ligne a fini par bloquer il y a quelques jours la collecte qui a atteint plus de 65 000 euros, explique Rue 89. Le site d’info s’est vu confirmer le gel de l’opération par l’un des responsables de Génération identitaire, Clément Galant, qui a fait savoir qu’ "une partie des fonds" avait toutefois pu être récupérée par le groupuscule avant le blocage. "Le reste a été réexpédié à tous nos donateurs" a expliqué Galant à Rue89. Selon le site, les militants envisageraient cependant de "rouvrir un compte" dès ce mercredi. Et "pourquoi pas" sur PayPal. Interrogé sur le sujet, Clément Galant semble confiant : "On ne se fait pas trop de soucis, on ne doute pas de nos capacités à ramasser cet argent", explique le militant d'extrême droite.

Quant à Paypal? L’entreprise, explique Rue 89, "a refusé de répondre précisément à nos questions, invoquant le «secret bancaire» et leur «politique de confidentialité»". Le service en ligne n’entend pas prendre publiquement position sur ce cas. Et renvoie les médias à une réponse officielle d’ordre général : "La politique de Paypal est d’interdire que nos services soient utilisés pour accepter des paiements ou des dons pour des organisations dont les activités prônent la haine, la violence ou l’intolérance raciale. Notre politique de confidentialité nous interdit en revanche de faire un quelconque commentaire sur un compte PayPal spécifique."

L'occasion de relire notre article : "Crowdfunding anti-réfugiés : PayPal sommé de réagir"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.