Couacs : à Londres aussi
article

Couacs : à Londres aussi

Une note trahit le mensonge gouvernemental sur la chute du marché immobilier

Réservé à nos abonné.e.s

En entrant au 10 Downing Street, la résidence du Premier ministre britannique, Caroline Flint, ministre du Logement, mardi 13 mai, avait glissé ses notes dans une pochette transparente. La première page a donc été lisible sur toute une série de photos.

Problème : les notes contredisent des déclarations officielles faites le jour même.

Une gaffe et un revers supplémentaire pour le Premier ministre Gordon Brown, après des résultats électoraux catastrophiques pour son parti.

En sécurité comme les maisons ? Pas les notes privées de ce ministre

L'image fait la Une du quotidien The Times du mercredi 14 mai

picto

Dans ses notes, l...

Il vous reste 61% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Pressions publicitaires de HSBC : polémique entre le Guardian et le Telegraph

En France, la "banque de Swissleaks" supprime ses budgets dans Le Monde

Obama et les handicapés : histoire d'une gaffe en deux temps

Comment la gaffe ne devint gaffe que reconnue par le gaffeur

"Sourires" retouchés de victimes au Cambodge : VICE s'excuse

Un photographe retouche des photos pour faire "sourire" les victimes des Khmers rouges

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.