Contrefaçon : bagarre entre youtubeurs et illustrateurs
article

Contrefaçon : bagarre entre youtubeurs et illustrateurs

Réservé à nos abonné.e.s
La plateforme Displate permet à tout un chacun de vendre ses illustrations sous forme de plaques métalliques... mais selon des artistes du monde entier, la contrefaçon y pullule, sans que Displate n'agisse. Excédés, ils ont interpellé certains des nombreux youtubeurs l'ayant promue. Enquête.

Autrefois, les adultes s'achetaient des tableaux, tandis que les murs adolescents s'ornaient de posters. Mais depuis quelques années, le site web polonais Displate impose petit à petit ses plaques en métal, illustrées d’œuvres d'art, d'affiches de films ou de footballeurs, et fixées sur un simple aimant collé au mur – pratique pour les locataires. Sauf que la colère gronde de plus en plus fort chez des illustrateurs du monde entier à l'égard de Displate : leurs illustrations et œuvres reproduites sur son produit-phare sont des contrefaçons de leur travail. La plateforme permet en effet à tout un chacun d'y créer une "boutique" d’œuvres, sans vérification de l'origine. Résultat : beaucoup proposent des copies d'illustrations d'artistes profe...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.