Comment les médias américains ont (enfin) publié sur Harvey Weinstein
article

Comment les médias américains ont (enfin) publié sur Harvey Weinstein

Le magnat du cinéma accusé de harcèlement, d'agression sexuelle et de viol

Réservé à nos abonné.e.s
La chute n'en finit pas pour Harvey Weinstein. Le producteur, fondateur avec son frère des sociétés de production Miramax Films, puis Weinstein Company, doit faire face depuis près d'une semaine à des multiples accusations de harcèlement sexuel, d'agressions et de viols après des révélations en série dans les médias américains. Une chute vertigineuse pour celui que les médias américains présentaient comme le grand "magnat" du cinéma hollywoodien – et la fin d'une omerta.

Il est fini, le temps du silence. Harvey Weinstein, qui a fondé avec son frère les sociétés Miramax Films puis Weinstein Company et produit des grands titres du cinéma comme Pulp Fiction ou encore Good Will Hunting, est sous le feu des médias américains depuis une semaine. L'histoire commence le 5 octobre. Deux journalistes du New York Times, Jodi Kantor et Megan Twohey, révèlent ce jour-là que Weinstein aurait conclu huit accords à l'amiable avec des femmes l'accusant de harcèlement sexuel et de "contacts physiques non voulus". "Dans des interviews, huit femmes décrivent différents comportements de M. Weinstein, rapporte le quotidien, qui cit...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.