Comment le parquet de Catane a, parmi d'autres, coulé l'Aquarius
article

Comment le parquet de Catane a, parmi d'autres, coulé l'Aquarius

Réservé à nos abonné.e.s
L'Aquarius ne sortira plus en mer. Privé de pavillon, et ciblé par une demande de mise sous séquestre de la justice italienne fin novembre, le navire des organisations MSF et SOS Méditerranée ne mènera plus d'opérations de sauvetage. En Italie, le navire est accusé d'avoir évacué des déchets de manière irrégulière.

"Moins de départs, moins de navires, moins de débarquements. C'est bien comme ça." C'est peu dire que le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini semble se réjouir ce vendredi 7 décembre de la cessation des sauvetages de l'Aquarius. Les ONG Médecins Sans Frontières (MSF) et SOS Méditerranée ont en effet fait savoir que la navire, privé de pavillon en septembre dernier et visé par une demande de mise sous séquestre en Italie, allait mettre fin à ses activités, après presque trois ans d'existence. C'était le dernier navire humanitaire en activité dans la région.

Dans un communiqué, MSF dénonce "une campagne continue de dénigrement, de calomnie, et d’obstruction menée par le gouvernement italien, lui-même soutenu par d’autres pays europée...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.