Comment Disney retouche ses grands classiques
article

Comment Disney retouche ses grands classiques

Réservé à nos abonné.e.s
Un coup de ciseaux ici, les paroles d'une chanson changée là : pour se prémunir des risques d'accusation, notamment de racisme, Disney retouche depuis les années 80, ses grands classiques, de Dumbo à Aladdin. Petits enfants, si vous saviez...

Le 12 novembre 2019, la Walt Disney Company lance sur les territoires américains, canadiens et hollandais son propre service de streaming baptisé Disney+.

Fort d'un catalogue qui propose l'essentiel des grands succès de cette dernière décennie (les productions Marvel, les Pixar, les derniers Star Wars etc.) auquel s'ajoutera bientôt la récente acquisition de la 20th Century Fox, sans compter les milliers d'heures de programmes cumulées par Disney Channel ainsi que des centaines de "direct-to-video" (les films directement sortis sur DVD, sans sortie en salles), Disney+ se veut un acteur culturel majeur face à Netflix, Amazon et autres AppleTV. Le service devrait s’ouvrir à l'Europe à partir du 31 mars 2020.

Le jour même du lancement, quelques ...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.