Commandos de harcèlement anti Google en Californie
article

Commandos de harcèlement anti Google en Californie

Surveillance, loyers trop chers : cadres et navettes de la firme pris pour cible

Réservé à nos abonné.e.s
Des militants anti-Google bloquent régulièrement les bus qui transportent son personnel vers son siège dans la Silicon Valley. La contestation contre l'omniprésence de Google dans la vie quotidienne, son impact sur le prix des logements de la région via les hauts salaires de son personnel, et sa collaboration avec l'industrie de la défense, se durcit. Cette semaine pour la première fois, elle s'est même étendue au domicile d'un des chefs de projet de la firme.

"Les entreprises high-tech promettent de remplir leur devoir civique" Elles promettent "de créer plus d'emplois, et de soutenir la création de logements à prix modérés" titre aujourdhui le Los Angeles Times, en évoquant une rencontre entre le maire de San Francisco et des représentants des grandes entrprises du secteur.

"San Francisco crée une taxe sur les bus privés des entreprises high-tech" titrait hier le San Francisco Chronicle.

LA Times
SFC

Des articles qui illustrent la grogne anti-Google et autres qui s'est aggravée, de la Silicon Valley jusqu'à San Francisco. Une grogne qui remonte assez loin, et qui prend racine dans les reproches faits à la pré...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.