Circulaire des Roms : l'AFP s'est laissée griller par un canard nantais
enquête

Circulaire des Roms : l'AFP s'est laissée griller par un canard nantais

Réservé à nos abonné.e.s
Un nouveau Canard est né sur la scène médiatique, pas «enchainé», mais «social» celui-là. La circulaire du directeur de cabinet du ministère de l'Intérieur aux préfets, qui cible expressément les Roms, a été révélée jeudi soir par le Canard social, tout nouveau site nantais, spécialisé sur les informations à destination des professionnels de l’action sociale.

La publication de cette circulaire, datée du 5 août, a déclenché une cascade de critiques sur sa légalité. Le ministre de l'Immigration Eric Besson a assuré qu'il "n'était pas au courant" de son envoi. Et Hortefeux, lundi soir, a dû rédiger en hâte une autre circulaire, pour "lever tout malentendu".

L’AFP, de son coté, n’a publié cette circulaire que vendredi soir, soit une journée après le Canard social, alors que le bureau nantais de l'agence était en possession des documents dès le mardi. Selon nos informations, elle aurait craint que l'information ne la "grille" auprès du cabinet du minist&e...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.