Chouard : les "gentils virus" sont-ils si gentils ? (Les Inrocks)
Brève

Chouard : les "gentils virus" sont-ils si gentils ? (Les Inrocks)

Le site des Inrocks

Mais qui sont les "gentils virus" ? En 2012, au cours d'une conférence exhumée aujourd'hui par Les Inrocks, Chouard tenait les propos suivants : “Il me semble que nous devrions, comme des virus, à la base, [nous] passer le mot entre nous, en se disant : «il ne faut plus que l’assemblée constituante soit élue, il faut absolument que les constituants soient tirés au sort», c’est de là que tout va découler”. Message bien reçu par les "Gentils virus", une communauté de fans bien décidés à innonder le web avec l'idée d'une refondation démocratique par le tirage au sort des constituants (le concept phare de Chouard, qui s'en expliquait encore récemment sur le plateau de "Ce soir ou jamais").

Les méthodes de cette communauté, qui tente de se greffer au Mouvement pour la VIe république (M6R) lancée fin septembre par Jean-Luc Mélenchon et une soixantaine de signataires, ne plaisent pas à tout le monde. Interrogé par Les Inrocks, Clément Sénéchal, qui anime la Commission VIe République du Parti de Gauche, raconte par exemple comment son mur Facebook a été pris d'assaut après la publication sur son blog d'un article remettant en cause l'arbitraire du tirage au sort : “J’ai vu arriver sur mon mur Facebook et mon blog une minorité agissante de gens dissimulés sous pseudo pour contester ma position avec des moyens plus ou moins élégants. Ils détournent auteurs et concepts, utilisent des syllogismes spécieux et des tautologies qui ne mènent à rien. Ils font surtout du flooding, c’est-à-dire qu’ils asphyxient la discussion, en la noyant souvent dans des copier-coller. Etienne Chouard lui-même s’y est mis, en publiant frénétiquement ses propres vidéos dans mes fils de commentaires. A la fin cela virait franchement au harcèlement numérique, procédé grossier pour masquer ses carences argumentaires”. De leur côté, les mélenchoniens refusent d'ailleurs toute association avec ce mouvement.

"nous n'inviterons plus chouard" (Billard, pg)

Parmi les défenseurs des "Gentils virus", Judith Bernard, proche de Chouard, fondatrice et directrice du site Hors-Série, édité par @si, qui confie aux Inrocks sa sympathie pour le mouvement : Pour une idée aussi fragile que celle du tirage au sort, je comprends la stratégie des Gentils virus d’inonder la toile. C’est une idée qui doit lutter contre des tonnes de préjugés, qui a besoin qu’on l’arme un peu, par la force du nombre et de l’insistance, cela me paraît un combat légitime”.

Le papier des Inrocks -qui ne donne pas la parole à Chouard- pose une autre question. Alors que le site d'extrême droite Egalité et Réconciliation relaie régulièrement les vidéos de Chouard (interrogé récemment par Mediapart, Chouard qualifie d'ailleurs Soral de "résistant à l'Union Européenne"), faut-il assimiler les "Gentils virus" à cette constellation rouge et brune ? Judith Bernard : "Le site d’E&R est un agrégateur de contenus, on peut aussi y trouver des articles de Mediapart par exemple, ce n’est donc pas forcément un indicateur. On ne peut pas être tenu responsable du fait que certains contenus soient répercutés par E&R. Chouard est un démocrate alors que Soral est dans le culte du chef : leurs modèles politiques sont absolument incompatibles”.

Les "gentils virus" réussiront-ils à contaminer le Parti de gauche ? En janvier dernier, la co-présidente du PG, Martine Billard, assurait sans ambiguïté sur son blog que le parti se refuserait désormais à inviter Chouard, et à participer à tout débat avec lui.

En 2012, @si était parti à la rencontre d'Etienne Chouard, chez lui, à Aix-en-Provence. L'occasion de voir ou de revoir cet entretien fleuve.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.