Censures multiples au "Quotidien de la Réunion"
article

Censures multiples au "Quotidien de la Réunion"

Réservé à nos abonné.e.s
Des journalistes du "Quotidien de la Réunion" accusent leur nouvelle direction de plusieurs cas de censure pour protéger les intérêts du Conseil régional et des acteurs économiques influents, en contrepartie de subventions ou de campagnes publicitaires. Plusieurs journalistes témoignent.

"Censures et caviardages d'articles". C'est ce qu'endure le Quotidien de la Réunion, comme le rappelle Mediapart dans un article publié le 31 janvier. Le site, qui s'est fait l'écho de la disparition  du journal France-Antilles après plus d'un demi-siècle d'existence, a dressé un état des lieux des médias d'Outre-mer pour le moins inquiétant. Quand les titres ne disparaissent pas, ils se retrouvent hyper-dépendants de décideurs influents : Conseil régional, annonceurs, acteurs économiques divers. Sous le coup d'une procédure de sauvegarde, le Quotidien de la Réunion, deuxième journal local de l'île, qui fait face à une chute de son tirage (17 000 exemplaires à ce jour, selon l'OJD), en fait partie. Ces der...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.