Censure ? YouTube et Facebook s'emmêlent dans les vidéos "jaunes"
article

Censure ? YouTube et Facebook s'emmêlent dans les vidéos "jaunes"

Réservé à nos abonné.e.s
Le Média accuse YouTube et Facebook de "censure" et de "discriminations suspectes", à la suite de plusieurs restrictions apposées sur leurs vidéos sur les Gilets jaunes, parfois pour... "contenu à caractère sexuel". En fait, le Média n'est pas le seul à subir ces restrictions. Nous avons appelé YouTube et Facebook et cherché à comprendre.

Le Média censuré par YouTube et Facebook ? C'est ce qu'affirme la directrice de la web TV, Aude Lancelin, dans une série de messages publiée mardi 29 janvier sur son compte Twitter. Le Média, ostensiblement engagé en faveur des Gilets jaunes, assure depuis mi-novembre une large couverture du mouvement, au travers de longs reportages et de nombreux entretiens et émissions. Les contenus sont ensuite publiés sur le site du Média mais aussi sur les réseaux sociaux, notamment Facebook et YouTube. Deux plateformes à l'origine de "censures suspectes " à l'encontre du Média depuis début décembre, selon Lancelin qui demande via Twitter "des explications" aux deux entreprises.

Censures suspectes

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.