Ce que Valls n'a pas vu au Tchad (et les medias français non plus)
enquête

Ce que Valls n'a pas vu au Tchad (et les medias français non plus)

Disparitions d'opposants, tirs à balles réelles contre manifs...

Réservé à nos abonné.e.s
Du Tchad, où il était en visite officielle la semaine dernière, Manuel Valls aura vu les bases militaires françaises et le palais présidentiel. Les médias français qui ont couvert cette visite ont relayé fidèlement le message du Premier ministre : grâce au président Déby, la France est en première ligne contre les djihadistes du Sahel. Au risque d'oublier de mentionner les quelques affaires embarrassantes qui poursuivent ce dirigeant au pouvoir depuis vingt-quatre ans.

Manuel Valls passant en revue les troupes françaises stationnées à N'Djamena, Manuel Valls inspectant le cockpit d'un Rafale avec le ministre de la Défense Jean-Yves le Drian, Manuel Valls serrant la main du président Idriss Déby : la visite du Premier ministre français au Tchad, le 22 novembre, a été courte, mais elle lui a suffi pour se parer, devant les caméras et objectifs des quelques journalistes français "embarqués", des solennels habits de chef de guerre.

Mais qu'allait-il faire dans ce pays sahélien qui n'affole d'ordinaire pas les radars médiatiques ? L'envoyée spéciale de TF1, Isabelle Torre, postée devant une r...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

13 Novembre : et revoilà les traqueurs de "mystérieuses coïncidences"

Les attaques, manigancées par les services français ? Démontage d'une rhétorique complotiste

Des syndicats dans l'armée ? Le long combat du gendarme Matelly

Radié, réintégré, promu et...victorieux devant la Cour Européenne des Droits de l'homme

A Beaune, une fusillade reconnue raciste à retardement

Deux interpellés le 10 août. Comment la piste du "règlement de comptes" a brouillé les repères

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.