Canteleu, la maire et les trafiquants : les médias ont-ils failli ?
article

Canteleu, la maire et les trafiquants : les médias ont-ils failli ?

Réservé à nos abonné.e.s
Un "énorme coup de filet anti-stupéfiants" et une maire de Seine-Maritime mise en garde à vue : le 8 octobre, les médias normands et nationaux ont tous cherché à comprendre les raisons de l'interpellation d'une élue. Quitte à créer un "emballement médiatique" ?

"Mélanie Boulanger est une figure de la politique locale. (...) La voilà aujourd'hui soupçonnée de complicité de trafic de stupéfiants en bande organisée. En l'occurrence, d'avoir facilité l'implantation d'un réseau de revente de drogue dans sa ville." C'est en ces mots que s'ouvre le sujet du 19/20 d'Éric Pelletier, sur France 3, ce 8 octobre. Le journaliste est en direct devant le palais de justice de Bobigny pour couvrir l'énorme coup de filet qui vient d'avoir lieu : le démantèlement d'un important trafic de stupéfiants avec 19 arrestations en Île-de-France et Seine-Maritime... dont la maire de Canteleu, dans la banlieue de Rouen, également vice-présidente de la métropole Rouen Normandie chargée de la jeunesse, de l'ensei...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

"Pandora Papers", mode d'emploi

Une enquête à 600 journalistes, 150 médias, 100 pays et des millions de documents

Aux Assises du journalisme, la question Hulot

Plainte pour viol déposée contre Hulot en 2008 : "omerta" journalistique ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.