Canal+ : Rivoire dans la "liste noire" de Bolloré ? (Canard)
Brève Vidéo

Canal+ : Rivoire dans la "liste noire" de Bolloré ? (Canard)

Deuxième été meurtrier en vue chez Canal+ ? Selon Le Canard enchaîné, le patron de Vivendi aurait l'intention de virer les figures les plus critiques de la chaîne. Parmi eux, Jean-Baptiste Rivoire, rédacteur en chef adjoint de Spécial investigation, venu dresser en février 2016, sur notre plateau, la liste des sujets interdits sur la chaîne de Bolloré.

Ménage de printemps en perspective dans les locaux de Canal+ ? Selon Le Canard à paraître mercredi, Vincent Bolloré souhaiterait se débarasser de plusieurs figures importantes de la chaîne, un peu trop critiques au goût du patron de Vivendi. Parmi eux, Jean-Baptiste Rivoire, qui avait récemment dressé sur notre plateau la liste des sujets interdits sur la chaîne cryptée. "Depuis la censure d'une enquête sur le Crédit Mutuel, on ne reçoit plus d'enquête sur le monde bancaire", avait notamment déclaré le rédacteur en chef adjoint de Spécial investigation, par ailleurs délégué syndical SNJ CGT. Avant d'égréner la liste des sujets dont nous n'entendra plus parler sur Canal :

Interdiction de critiquer Volkswagen, le renseignement et Nutella sur Canal

Rivoire ne serait pas seul sur cette "liste". Le patron du Zapping, Patrick Menais, qui n'avait pas hésité le 8 octobre 2015 à consacrer la moitié de son programme à un documentaire censuré par Bolloré (finalement diffusé sur France 3), serait aussi dans le collimateur du milliardaire. Toujours selon Le Canard, Olivier Ravanello (iTélé), qui s'est récemment inquiété dans un entretien au Monde de l'interventionnisme immodéré de la nouvelle direction de Canal+, pourrait aussi prendre la porte.

Le Monde, 01/03/2016

Cette liste noire fait déjà réagir, et même parmi les présentateurs vedettes de Canal. Ainsi, en réponse à un tweet du Canard annonçant son "scoop", Maïtena Biraben, animatrice du Grand Journal, a posté une photo du célèbre tableau Le Cri, d'Edouard Munch. Angoissée à l'idée de perdre son poste ou souhaitant se moquer des journalistes du Canard ? L'animatrice du Grand Journal a préféré rester très... abstraite.

L'occasion de revoir l'intégralité de notre émission avec Jean-Baptiste Rivoire : "Bolloré et Hollande ont un intérêt conjoint à étouffer l'investigation"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.