Cahuzac sur RMC : renvoi d'ascenseur ?
Brève

Cahuzac sur RMC : renvoi d'ascenseur ?

Pour sa première prise de parole depuis ses aveux, Jérôme Cahuzac a choisi RMC. Pas par hasard: le mois dernier, le directeur de la rédaction de la station avait prêté la main à l'opération de blanchiment du ministre.

C'est le scoop de la journée. Jérôme Cahuzac sera sur l'antenne de RMC à 18 heures ce mardi 16 avril pour une interview exclusive. La première depuis qu'il a quitté le gouvernement, le 19 mars dernier et surtout depuis qu'il a avoué avoir un compte en Suisse, le 2 avril. Même si La dépêche du midi croit déjà savoir que Cahuzac va annoncer qu'il démissionne de son poste de député (l'entretien a été enregistré), il est normal de voir Alain Weill - patron et propriétaire de RMC - mais aussi Frank Lanoux - le DG de la radio - s'en réjouir sur Twitter.

 

Dans son tweet, Weill félicite Jean-François Achilli, le directeur de la rédaction de RMC, pour avoir "obtenu ce scoop". De fait, Jérôme Cahuzac a choisi de parler dans l'un des médias qui avait été partie prenante à la "mystérieuse opération de blanchiment" de l'ex-ministre. En effet, ainsi que nous vous le racontions ici , le Nouvel Observateur, mais aussi le Journal du Dimanche avaient alors avancé que la Suisse, en réponse à la demande de la France, avait de facto blanchi le ministre de tout soupçon. Parmi les médias qui ont vite embrayé sur les informations du Nouvel Observateur et du Journal du Dimanche, il y avait aussi...RMC

C'est par la voix de Jean-François Achilli (celui qui a obtenu le fameux scoop du jour) que RMC avait contribué à l'opération de "blanchiment". Le 6 mars dernier, sur son blog et à l'antenne de RMC, Achilli déclarait notamment qu'au vu des informations du Nouvel Observateur, "le match entre Jérôme Cahuzac et Médiapart (était) peut-être entré dans son round final". Un prêté pour un rendu ?

Pour parcourir l'ensemble de notre dossier sur l'affaire Cahuzac, c'est là.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.