Cabu, Charb, Tignous, Wolinski et Bernard Maris tués dans la fusillade de Charlie Hebdo
article

Cabu, Charb, Tignous, Wolinski et Bernard Maris tués dans la fusillade de Charlie Hebdo

12 morts au total. Les deux assassins ont crié "Allah Akhbar".

Réservé à nos abonné.e.s
Les dessinateurs Charb, Tignous, Cabu et Wolinski, ainsi que l'économiste Bernard Maris, ont été tués, le 7 janvier, dans une fusillade qui s'est déroulée dans les locaux de Charlie Hebdo, à Paris. Le journaliste Fabrice Nicolino aurait lui été "gravement blessé". Le président de la République, François Hollande, a confirmé le bilan de la fusillade : douze morts, et quatre blessés dans un état critique. Deux ou trois hommes armés, selon les versions, sont entrés dans les locaux de l'hebdomadaire, situés dans le XIème arrondissement de Paris, et ont fait feu à l'arme lourde. ITélé, qui a révélé en premier la gravité du bilan, a aussi été la seule chaîne à diffuser une image particulièrement choquante d'un policier mis en joue par les terroristes, quelques secondes avant qu'il soit abattu.

Le président de la République, François Hollande, a confirmé le bilan de la fusillade : douze morts, et quatre blessés dans un état critique. Deux ou trois hommes armés, selon les versions, sont entrés dans les locaux de l'hebdomadaire, situés dans le XIème arrondissement de Paris, et ont fait feu à l'arme lourde. ITélé, qui a révélé en premier la gravité du bilan, a aussi été la seule chaîne à diffuser une image particulièrement choquante d'un policier mis en joue par les terroristes, quelques secondes avant qu'il soit abattu.

Ce contenu sera actualisé tout au long de la journ&eac...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Entre légionnaires et policiers, la tumultueuse protection privée de Charlie Hebdo

Charlie déplore de payer pour sa sécurité. Mais qui sont ses anges gardiens ?

La promotion controversée du "djihadiste repenti" Farid Benyettou

Polémique autour du livre de l'ancien mentor de Chérif Kouachi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.