Bitcoin favorise-t-il les activités illégales ?
Brève Vidéo

Bitcoin favorise-t-il les activités illégales ?

Pour des vêtements, dans un bar ou pour des voyages, le bitcoin tend à pouvoir être utilisé pour acheter de plus en plus de produits. Sur le plateau de notre émission de cette semaine, Pascal Ordonneau, ancien dirigeant d'une filiale de la HSBC, affirme que c'est surtout sur le darknet, le réseau "caché" d'Internet où se vendent notamment stupéfiants, armes et faux papiers que le bitcoin est utilisé, grâce à l'anonymat qu'il procure. Faux, lui répond Adli Takkal Bataille, président de l'association Le Cercle du Coin : le bitcoin est d'ailleurs plus facilement traçable que l'argent liquide.

Voir notre émission en intégralité : Une bulle ? "La spéculation dessert le bitcoin !"


Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.