Bern maltraite-t-il les historien·nes dans "Secrets d'histoire" ?
article

Bern maltraite-t-il les historien·nes dans "Secrets d'histoire" ?

Réservé à nos abonné.e.s
Quel est le rôle donné aux historien·nes universitaires par l'émission hebdomadaire "Secrets d'histoire" sur France 3 ? Joint·es par "Arrêt sur images", plusieurs spécialistes regrettent d'avoir servi de caution scientifique à des récits fantasmés de l'histoire, au mieux loin de leurs travaux, au pire en inversant le sens de leur intervention au montage. Stéphane Bern et la production mettent en avant la nécessité de séduire le grand public pour expliquer leurs choix éditoriaux.

Les célébrations autour des 400 ans de la naissance de Molière battent leur plein en ce mois de janvier 2022. Nulle surprise, donc, à ce que l'animateur Stéphane Bern et les producteurs de Secrets d'histoire décident de consacrer à Jean-Baptiste Poquelin une émission, diffusée le 10 janvier sur France 3. Comme toujours, ils ont proposé aux téléspectateurs un savant mélange : d'abord, des célébrités passionnées par le sujet, ici les acteurs Fabrice Luchini et Francis Huster. Ensuite, des intervenant·es, parfois historien·es, pas spécialistes du sujet abordé, mais "bons clients", souvent écrivains, toujours prêts à venir égayer l'émission dont ils sont des habitués. Une pratique assumée par Stéphane Bern, qui la justifie auprès d'Arrêt s...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Mc Carthy, ou la transgression-marchandise

Après le dégonflage du "plug Vendôme", les paradoxes du débat sur l'art contemporain

Meurtre de Shireen Abu Akleh : peut-on "entendre les deux camps" ?

Des limites de "l'exposé du pour et du contre" journalistique

Cohabitation douloureuse entre Macron, De Gaulle et une historienne

Une enquête de la jeune chercheuse Diane de Vignemont pour "Arrêt sur images"

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.