Berlin : Fillon conforte Sarkozy, les archives infirment
Brève Vidéo

Berlin : Fillon conforte Sarkozy, les archives infirment

Nicolas Sarkozy était-il à Berlin la nuit du 9 novembre 1989 ? Cette question suscite aujourd'hui des témoignages divers, plusieurs souhaitant confirmer la version de Nicolas Sarkozy. Problème : les souvenirs des uns et des autres semblent se heurter aux archives.

"J'étais à Berlin depuis le 7 novembre, je participais à un colloque organisé à la fois par l'Allemagne de l'ouest et l'Allemagne de l'est sur les relations est-ouest", a expliqué François Fillon, confirmant la version donnée par Nicolas Sarkozy sur sa page Facebook.

"Le 9 novembre, au cours de ce colloque", a-t-il poursuivi, "les participants allemands se sont de plus en plus égayés pour voir ce qui se passait notamment à la porte de Brandebourg (...) Nous les avons au bout d'un moment suivis.(...) Nous avons passé toute l'après-midi, toute la soirée, à assister aux premières grandes manifestations autour du mur et vers 23 heures, nous avons croisé entre la porte de Brandebourg et le Check Point Charlie Alain Juppé, qui était accompagné de Nicolas Sarkozy et de Philippe Martel, chargé des relations internationales au RPR. Nous avons bavardé quelques minutes ensemble."

Une version contredite par les archives de l'Assemblée nationale (voir page 14 du PDF) et déterrées par liberation.fr : Fillon, alors député membre de la commission de la Défense, intervient le mardi 8 novembre dans l'hémicycle.


De son côté, LCI.fr peut confirmer une chose : que Juppé, Sarkozy et Madelin étaient bien le long du mur de Berlin le 16 novembre 2009.

Ils ont ressorti les images picto


Tous les rebondissements du feuilleton "Sarkozy au mur de Berlin" sont fidèlement résumés dans la chronique de Daniel Schneidermann de ce matin.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.