Barthès (C+) reçu à l'Elysée en octobre (Le Parisien)
Brève

Barthès (C+) reçu à l'Elysée en octobre (Le Parisien)

"A l'Elysée, on le décortique. A Matignon, on le rate rarement. A l’Assemblée, il amuse ou horripile. Mais tout le monde le regarde. Trois ans après sa création, « le Petit Journal actu » de Yann Barthès est désormais le nouvel épouvantail du pouvoir" explique Le Parisien.

"A l'Elysée, on le décortique. A Matignon, on le rate rarement. A l’Assemblée, il amuse ou horripile. Mais tout le monde le regarde. Trois ans après sa création, « le Petit Journal actu » de Yann Barthès est désormais le nouvel épouvantail du pouvoir" explique Le Parisien.

"Les coups de fil pleuvent sur le « Grand Journal ». Les journaux réclament Yann Barthès... L’humoriste de 35 ans refuse tout, y compris notre demande d’interview. « Il ne veut pas passer pour le donneur de leçon », résume son attaché de presse. Encore moins pour un militant anti-Sarko. « On n’a pas du tout envie de passer pour des gauchos énervés. On fait le même travail à droite ou à gauche », assure un membre de l’équipe. Guillon. « C’est souvent de mauvaise foi mais c’est bien vu », concède Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP, (...) Certains se surveillent désormais en public. « Je fais attention à ma façon de parler », reconnaît Benoît Hamon."

"L’animateur a même été reçu à l’Elysée par Franck Louvrier pour une rencontre informelle, mi-octobre, qui pourrait déboucher sur une participation de Nicolas Sarkozy à l’émission, Yann Barthès demandant depuis longtemps une interview du président à l’antenne. « Il n’y aura rien avant le 31 décembre, mais après pourquoi pas ? », confie-t-on au Château.
"


Le Parisien vendredi 20 novembre 2009
picto

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.