Balkany confisque une caméra à BFM TV
Brève Vidéo

Balkany confisque une caméra à BFM TV

"Cassez-vous ! Tirez-vous ! Je garde la caméra".

Dimanche 26 janvier, le député maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany était en pleine forme. Alors qu'une caméra de BFM TV le filmait dans sa permanence, une question sur ses ennuis judiciaires l'a passablement agacé. "Cela fait 30 ans que j'ai la même maison", s'emporte-t-il avant de reconduire l'équipe de BFM TV... et de s'emparer de la caméra. Pour garder un souvenir ? Le maire de Levallois emporte la caméra, qui continue à filmer, dans une pièce de sa permanence pour tenter de retirer la bande (pensant sans doute que les caméras numériques et comportent encore une). Sa femme, Isabelle Balkany, tente de le calmer et finit par rendre l'objet confisqué.

Tout a été filmé picto

Balkany, qui voulait confisquer les images, a réussi à obtenir l'effet inverse. La vidéo de BFM est partout. Dans l'ordre alphabétique (buzz en construction) : 20minutes.fr, Atlantico.fr, Europe1.fr, Francetvinfo.fr, Gala.fr, Huffingtonpost.fr, Jeanmarcmorandini.com, Ladepeche.fr, Lavoixdunord.fr, Le lab d'Europe 1, Lefigaro.fr, Lemonde.fr, Leparisien.fr, Lepoint.fr, Lesinrocks.com, Lexpress.fr, Liberation.fr, Mediapart, Metronews.fr, Midlibre.fr, Nouvelobs.com, Ozap.com, RTL.fr, Sudouest.fr, Tele-loisirs.fr, Telerama.fr, Telestar.fr, TF1.fr... (sans oublier @si).

Et comme l'a remarqué un journaliste du Lab sur twitter, la fameuse caméra confisquée a filmé un carton au nom de Sarkozy (inutile de spéculer sur le contenu) :


Si Balkany est aussi nerveux c'est parce que les ennuis judiciaires s'accumulent. Le parquet de Nanterre a ouvert une information judiciaire contre X pour "détournement de fonds publics". Le couple Balkany est soupçonné d'avoir eu recours à des employés municipaux pour des déplacements dans leur résidence secondaire aux Antilles. Les Balkany font également l'objet d'une enquête préliminaire pour "blanchiment de fraude fiscale". Ils sont suspectés d'avoir dissimulé au fisc d'importantes sommes d'argent, des accusations portées par l'ancien élu des Hauts-de-Seine Didier Schuller.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.